Nous contrôlons toute la filière de l’approvisionnement au produit fini

Nos engagements et valeurs

Notre identité s’est forgée au service de nos consommateurs, en leur proposant des produits nourrissants, sains et issus de matières premières de qualité. 

Les valeurs d’écoute de l’ensemble des parties prenantes et de nos consommateurs en particulier nous permettent d’établir une relation de confiance que nous chérissons. 

Nos responsabilités se tournent vers eux mais aussi vers nos petits exploitants, sans qui rien ne serait possible.

L’exemplarité de nos actes et de nos engagements est un devoir, pour nous, nos partenaires, la planète et bien sûr, pour vous.

La farine, comment ça marche ?

Approvisionnement

Outre le choix d'excellentes matières premières, au moment de la récolte, nous mesurons la qualité et la quantité de protéines des échantillons et nous nous assurons de l’absence de métaux lourds, résidus de pesticide…

Réception

A la livraison du blé un échantillon représentatif subit une batterie d’analyses assurant la conformité. A partir de la fosse, le blé subit alors un pré-nettoyage pour éliminer d’éventuels gros déchets.

Nettoyage

A ce stade, le blé subit un second nettoyage qui consiste à éliminer les impuretés (graines étrangères, pailles, poussière…).
L’épierreur permet de retirer les pierres par différence de densité.
Le blé est alors mouillé afin de faciliter sa mouture et les grains abîmés ou dont la couleur n’est pas conforme sont écartés grâce à une machine équipée de caméra.

Mouture

Le blé ainsi préparé passe à la mouture. Cette opération dissocie le son et la partie farineuse grâce à une succession de broyages et de tamisages. Les différents produits finis sont évalués selon leur granulométrie, taux de protéines, humidité, couleur… Ces analyses sont complétées par des tests d’utilisation au fournil notamment pour tester la panification.
Une série d’analyses d’ordre sanitaire vient s’ajouter pour assurer la salubrité de chaque produit en respect des normes exigées.

Conditionnement

Les différentes farines et semoules obtenues sont conditionnées dans des emballages alimentaires adaptés à leur bonne conservation.
Chaque lot est sévèrement contrôlé pour s’assurer du respect des cahiers des charges et des normes en vigueur.

Les pâtes, comment ça marche ?

Extrudeuse

Pour ses pâtes, Tria utilise de la semoule supérieure qui provient de la partie centrale de l’amande du grain de blé dur. La semoule est humidifiée et passe dans la machine d’extrusion qui pousse la pâte à travers des disques perforés qui, selon le nombre de trous, l’épaisseur, la taille… produisent différentes tailles de pâtes, longues ou courtes.

Pré-sécheur

Les pâtes tombent alors dans le pré-sécheur où elles sont vibrées, séchées et ventilées de façon à obtenir en sortie une texture régulière.

Séchoir

Les pâtes sont alors séchées pour stabiliser le produit et permettre sa bonne conservation. 

Refroidisseur

Les pâtes subissent ensuite un refroidissement afin de réduire leur taux d'humidité

Peseur

Le peseur détermine avec une grande précision la quantité de pâtes selon le conditionnement auxquelles elles sont destinées.

Remplissage

Les pâtes sont ensuite conditionnées dans des emballages alimentaires adaptés à leur bonne conservation. Chaque lot est sévèrement contrôlé pour s’assurer du respect des cahiers des charges et des normes en vigueur

Le couscous, comment ça marche ?

Rouleur

Pour son couscous, Tria utilise de la semoule supérieure qui provient de la partie centrale de l’amande du grain de blé dur. La semoule humidifiée au préalable passe dans la mélangeuse qui permet d’agglomérer les grains de couscous en les roulant.

Cuiseur

Les grains ainsi formés cuisent à la vapeur.

Sécheur

Les grains de couscous sont alors séchés pour stabiliser le produit et permettre sa bonne conservation. 

Refroidisseur

Le couscous est ensuite refroidi afin de réduire son taux d'humidité

Tamiseur

Le tamiseur est conçu pour trier le produit selon le calibre souhaité.

Remplissage

Le couscous est ensuite conditionné dans des emballages alimentaires adaptés à sa bonne conservation. Chaque lot est sévèrement contrôlé pour s’assurer du respect des cahiers des charges et des normes en vigueur

Étapes de vérification

Au niveau de ses moulins, en toute première étape Tria contrôle scrupuleusement sa matière première et la soumet à différents tests.



Tria dispose de son propre laboratoire pour effectuer des contrôles aux différentes étapes de fabrication (tests bactériologiques, analyses, tests d’utilisation…).
Les contrôles sanitaires sont réalisés par des laboratoires externes accrédités et reconnus par l’ONSSA et sont soumis à un cahier des charges précis afin de garantir l’excellence.



Pour aller plus loin, Tria dispose de sa propre boulangerie qui prépare tous les matins des pâtisseries, viennoiseries, gâteaux… avec les produits du jour



Au niveau de son unité de deuxième transformation, Tria effectue de nombreux contrôles afin de s’assurer dans un premier temps de la conformité de l’eau nécessaire à la conversion de la semoule en pâtes et couscous. Et tout au long de la chaine, le laboratoire effectue continuellement des prélèvements d’échantillons de semoules, de couscous et de pâtes afin de garantir l’excellence de sa production.

Ce sont nos consommateurs qui parlent le mieux de TRIA

« Qui ne connait pas Tria ? C’est parmi les premières marques de pâtes, couscous et farines au Maroc et on a grandi avec... »

« les pâtes et le couscous Tria ne nous ont jamais déçues et c’est pour cela qu’elle doit être classée dans la famille des grandes marques... »

«...on ne peut pas nier que le couscous déjà ‘meftoul’ de Tria nous a facilité la vie... ! »

« Pour moi il n’y a pas une marque qui offre une meilleure qualité de pâtes... »

« ça fait des années que j’achète les pâtes Tria et je n’ai jamais constaté un changement de qualité... »

Source : « Verbatim extrait de l’étude ‘fond de marque TRIA’ 2016 »

Certifications

La garantie de notre qualité repose sur une série de tests exhaustifs et obligatoires.
Tria se soumet régulièrement à des audits qui approuvent les moyens et les méthodes employés au niveau des sites de production. En complément, Tria n’hésite pas à soumettre régulièrement ses produits à des laboratoires externes indépendants afin de s’assurer de leur analyse en toute objectivité.

Engagement social et culturel

Les hommes et les femmes du groupe Tria ont depuis toujours contribué à la vie socio-culturelle à travers de nombreuses initiatives pour faire de leur entreprise un véritable acteur économique qui laisserait aussi son empreinte dans le développement humain.

Actions pédagogiques

Accueil des écoles pour visites pédagogiques des usines de pâtes et de couscous et intégration des enfants au club Tria (Junior & Citoyen).

Accueil et visites
Ateliers manuels avec pâtes
Distribution de goodies et produits Tria
Participation au salon de l’enfant

Évènement culturel

Moussem à l’occasion des 50 ans de Tria.

Reboisement, un acte citoyen

Initiative citoyenne. Participation de Tria au reboisement lors de la célébration d’un anniversaire de la révolution du roi et du peuple (20 août )

Tria, un esprit sportif

Sponsoring courses hypiques
Sponsoring semi-Marathon de la RAM